L'histoire de la mafia

Histoire de la Mafia

 

La mafia est originaire d'Italie du sud où ce type d'organisation a été caractérisé dès le XIXe siècle (bien que d'autres organisations criminelles soient présentes depuis des décennies, il est possible que la mafia « originelle » ait été constituée comme une société secrète dont l'objectif était de protéger la population sicilienne de la menace des maraudeurs espagnols au XVe siècle). A cette époque, plusieurs organisations mafieuses furent recensées en Italie, les plus connues sont la Camorra et la Cosa Nostra qui s'implanta aux États-Unis. Le terme de la "mafia italo-américaine" est souvent utilisé pour désigner le crime organisé aux Etats-Unis. Ceci étant dit, les émigrés italiens, parmi eux des membres de Cosa Nostra, ont été le socle de ce qui est aujourd'hui le crime organisé nord-américain. Les organisations criminelles considérées comme des mafias au sens strict par les criminologues sont, outre les mafias italiennes, les Triades chinoises, les Boryokudan japonais (les Yakuza), la mafia italo-américaine, la mafia russe et la mafia turque.

Entre 1820 et 1930, plus de quatre millions d'italiens émigrent vers le continent américain. Dès lors, une zone au Sud de Manhattan appelé "Five points" devient l'endroit le plus mal famé de New York par sa concentration de repères de brigands. A partir des années 1870, les émigrants juifs et italiens arrivent en masse à New York. La physionomie ds gangs se modifiera en conséquence, les émigrés formant leurs propores gangs pour résister à ceux qui tenaient la place. Parallèlement la mafia sicilienne s'installe dans les années 1890, avec l'arrivée du Parrain Antonio Morello. Il s'associe avec un sicilien émigré, Ignazio Saietta, surnommé "Lupo" (le Loup) pour sa cruauté dans la pratique de l'extorsion envers ses concitoyens et 80% des 2 500 000 émigrants italiens arrivés aux Etats-Unis entre 1900 et 1910 viennent du Sud de l'Italie ...

La fin du XIXe siècle voit une forte émigration sicilienne aux États-Unis, dont des membres de la mafia. Ceux-ci nouent des liens étroits avec les truands américains. La prohibition (1919-1933) permet à la mafia d’acquérir une grande puissance dans l’univers du crime aux États-Unis. Après l’abolition de celle-ci, la mafia se livre à de nouvelles activités illicites comme le jeu, le racket, la prostitution puis le trafic de drogue. Parallèlement, en Europe, son pouvoir s’étend de la Sicile à l'ensemble de l’Italie où, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, son pouvoir s’est accru à tous les niveaux de la société italienne grâce à la diversification de ses activités illégales et, surtout, au marché de la drogue. Des films comme le Parrain de Francis Ford Coppola (1972), chronique de la famille Corleone à l’époque de la Prohibition, ont contribué à populariser l’image de la Mafia.

Aux Etats-Unis on compte 25 familles mafieuses, essentiellement implantées dans les agglomérations new-yorkaises, à Chicago, au sud de la Floride, en Lousiane, à Las Vegas et à Atlantic City. Seules les villes d'Atlantic City, Las Vegas et Miami sont ouvertes à toutes les familles. Il y aurait environ 1300 hommes appartenant aux familles.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site